Hohlandsbourg

Histoire

Situé à la frontière montagneuse entre Alsace et Lorraine, le belvédère naturel où se dresse le château est un site stratégique occupé depuis l’âge du Bronze (env. 1300 à 750 av. JC).
Construit à partir de 1279 par Siegfried Gundolsheim – prévôt de Colmar – à la demande des Habsbourg, le château de Hohlandsbourg  doit veiller sur la cité impériale et les frontières ouest de l’Autriche Antérieure. Suite à un incendie en 1281 par une révolte bourgeoise des Colmariens, le château devient propriété des Habsbourg.
Abritant une garnison et le siège du baillage du Hohlandsbourg, le château est confié en fief à partir du 15ème siècle à un vassal du suzerain, le comte de Lupfen. Progressivement agrandi et renforcé, il est vendu à la fin du 16ème siècle à un homme de guerre et conseiller impérial des Habsbourg : Lazare de Schwendi. Ce dernier modernise le château en adaptant la défense par l’artillerie.
A la guerre de Trente Ans, le château, pris par la garnison française, est démantelé en 1637 sur ordre de Richelieu afin de ne plus servir de bastion autrichien. Les ruines sont cédées en 1698 à la ville de Colmar sur ordre de Louis XIV. Classé Monument Historique dès 1840, le château est restauré en 1985 suite à d’importants travaux menés par le Conseil Général du Haut-Rhin, le Conseil régional d’Alsace et la DRAC.

Architecture

Cette forteresse, bâtie à partir du 13ème siècle et modernisée jusqu’au 17ème siècle, sert de château de garnison, mais aussi de place-forte à la famille des Habsbourg.
Pour résister aux attaques, le château est isolé du reste du plateau rocheux granitique par deux profonds fossés, côtés Ouest et Est, alors que les faces Nord et Sud sont défendues par une forte déclivité naturelle du terrain. L’accès se faisait par un ancien pont-levis en traversant le bastion. A sa droite, deux casemates voûtées en berceau, sont surplombées d’une plateforme d’artillerie dotée de bouches à feu.
Des murailles massives, de 100 mètres sur 60 et de 12 à 15 mètres de haut, enserrent une grande cour dominée au nord par le château supérieur (ou Oberschloss), cœur de la partie primitive du 13ème siècle. Une tour carrée et une fausse braie (petite enceinte) furent ajoutées au 15ème siècle par le comte de Lupfen.
L’édifice est restauré en 1985 par le cabinet Crupi Architectes de Colmar et l’agence Bach Nguyen, dont le parti architectural, outre sauvegarde du bâtiment, est d’associer aux innovations techniques une intervention contemporaine dans un traitement épuré des lignes de forces.

 

Légende

La chasse maudite du Hohlandsbourg

Il y a fort longtemps, vivait Rodolphe de Hohlandsberg, jeune seigneur du château. La chasse était sa passion dévorante qu’il en oubliait même ses obligations.
Un dimanche, jour du seigneur où l'on ne peut pratiquer la chasse, ce jeune fourbe de Rodolphe organisa une partie de chasse où il pourchassa un cerf à travers la forêt, ravageant les champs des pauvres paysans environnants, tuant les moutons et autres animaux de bétail. Rodolphe, entouré de ses camarades le quittant un à un, ne voulait pas s'avouer vaincu : la rage l'avait gagné...
Il décida de poursuivre la chasse, mais acheva son camarade de chasse, une jeune seigneur bienveillant. C'est alors qu'une voix grave résonna dans la forêt : "Rodolphe, tu es maudit pour toute l'éternité". Dès lors le sol s'ouvrit sous ses pieds et Rodolphe de Hohlandsberg fût précipité dans un ravin, mort et maudit à jamais. Depuis la forêt est surnommée "Mörderwald", la forêt du meurtre et est réputée comme maudite, emprisonnant des esprits tourmentés et des forces surnaturelles…

 

Ça se passe au château...

Le château du Hohlandsbourg propose une exploration ludique et interactive du site avec :

  • Un parcours scénographique interactif permettant de découvrir l’histoire des lieux depuis le site initial de l’âge du Bronze jusqu’à l’époque contemporaine,
  • Des visites libres, guidées, pour P.M.R., pour les groupes, pour les scolaires et extra-scolaires,
  • Un carnet de découverte du jeune explorateur pour les 7-12 ans,
  • Des goûters d’anniversaire pour les 4-12 ans,

Au-delà de la découverte patrimoniale du site, un programme d’événements culturels est proposé du mois de mai à octobre autour d’une thématique annuelle. Cette dernière peut aborder un aspect transversal de l’Occident médiéval, une ouverture géographique ou temporelle, ou encore l’histoire du château.

Pour aller plus loin

Des références disponibles à la Bibliothèque Départementale du Bas-Rhin :

  • Découvrir et comprendre le château du Hohlandsbourg / Jean-Luc Eichenlaub.- Bernardswiller (Bas-Rhin). -ID l'édition (Guide images & découverte). 2018.
  • Le château de Hohlandsbourg [Texte imprimé] / Christian Wilsdorf, Paul Eschbach.- Ed. Coprur, 2008
  • Sur la route des cinq châteaux [Texte imprimé] : Haut-Eguisheim, Weckmund, Wahlenburg, Dagsburg, Hohlandsbourg, Pflixburg, Hageneck et Pfalz d'Eguisheim / Guy Trendel ; ill. de Christophe Carmona. - Pierron, 2002 (Découvrir les châteaux forts des Vosges

 

Des références disponibles au château du Hohlandsbourg :

  • Landisperch castrum sculteti columbarium. Le noyau originel du château du Hohlandsbourg (1279-1281) dans Châteaux forts d’Alsace / Jacky Koch. Histoire-Archéologie-Architecture, Publication du Centre de recherches Archéologiques médiévales de Saverne, 2017
  • « Schwendi (Lazare de) » dans Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne / Georges Bischoff.
  • L’art de bâtir dans les châteaux forts en Alsace (Xe-XIIIe siècle) / Jacky Koch. PUN – Editions Unversitaires de Lorraine, 2015, pp 455-467
  • L’approvisionnement en eau des châteaux forts de montagne alsaciens / René Kill. Publications du Centre de Recherches Archéologiques Médiévales de Saverne (CRAMS), 2012
  • Le château de Hohlandsbourg [Texte imprimé] / Christian Wilsdorf, Paul Eschbach.- Ed. Coprur, 2008
  • Le château de Hohlandsbourg / Jean-Luc EICHENLAUB. Ed. Archives départementales du Haut-Rhin, 2007
  • Le château de Hohlandsbourg près de Colmar / Gilbert-Charles Meyer, Christian Wilsdorf. Ed. Art + architecture, 1996
  • La clef des châteaux forts d’Alsace / Charles-Laurent Salch. 1995
  • Die Burgen des Elsass / Thomas Biller, Bernard Metz. Bd III : 1250-1300, pp155-162. 1995
  • Landsberg (Haut) dans Nouveau dictionnaire des châteaux de l’Alsace médiévale / Charles-Laurent Salch, pp185-187. 1991
  • Esquisse de l’histoire du château de Hohlandsberg » / Christian Wilsdorf. Bulletin du canton de Wintzenheim, n°9, pp 59-62. 1998
  • La station d’altitude du Hohlandsberg / Charles Bonnet, Suzanne Plouin-Mantzer, revue d’Alsace, pp 9-20. 1982
  • La route des cinq châteaux / François Denni. 1979
  • Châteaux et guerriers de l’Alsace médiévale / Pierre Schmitt, Robert Will, Jean Wirth, Charles-Laurent Salch. 1975

Informations pratiques

Horaires d'ouverture et tarifs à consulter sur le site du château.

68920 Wintzenheim, Château du Hohlandsbourg

Retour en haut de page